Prix réduit ! Quinquina Rouge écorce en vrac - sachet de 200gr pour tisane Agrandir l'image

Quinquina Rouge - Ecorce en vrac - Sachet de 200g pour tisane

QUI12

Neuf

Le Quinquina (Cinchona succirubra) - L'allié du tonus et contre les affections fébriles

Plus de détails

91 Produits

En stock

9,09 € TTC

-10%

10,10 € TTC

Remise sur la quantité

QuantitéRemiseVous économisez
3 15% Jusqu'à 4,55 €
5 20% Jusqu'à 10,10 €
  • Le quinquina - L'allié du tonus et contre les affections fébriles !


    Nom latin : Cinchona succirubra
    Famille : Rubiacées
    Synonymes : Quinquina, quinquina rouge, écorce rouge du Pérou, écorce rouge, kina, poudre des jésuites, bois aux fièvres, poudre de la comtesse.
    Partie utilisée : Ecorce

    Vertus traditionnelles du quinquina

    Le quinquina lutte contre la fièvre et l'asthénie grippale. C'est un des meilleurs antigrippaux connus. Grace à son action tonique, il est recommandé aux asthéniques ou convalescents qui sont en état de faiblesse. En réduisant les graisses de l'organisme, il peut empêcher l'obésité de s'installer. Il diminue les courbatures et les douleurs associées aux états fébriles. On peut aussi utiliser une décoction que l'on appliquera directement sur le cuir chevelu (20g par litre d'eau, laisser macérer 1 heure) pour redonner vigueur aux cheveux et calmer les démangeaisons. A noter que c'est à partir de cette plante que l'on synthétise la chloroquine.

    • Antiviral
    • Fébrifuge
    • Antianémique
    • Tonique
    • Antispasmodique

    Mode d'emploi et de préparation

    20g par litre d'eau (ou du vin blanc), laisser macérer 1 heure, 1 petit verre 1/2 heure avant les repas.

    Principes actifs

    Alcaloïdes quinoléiques (dont la quinine et la quinidine à partir desquelles on peut synthétiser l'hydroxychloroquine), alcaloïdes indoliques (dont la cinchonamine), anthraquinones, essence aromatique.

    Conditionnement

    Plantes médicinales en vrac, en sachet kraft.
    Garanties sans résidus de pesticides et sans radiations.

    Les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments et ne remplacent pas une alimentation saine et équilibrée.

    Histoire

    Selon la légende, un soldat espagnol, mourant de soif et grelottant de fièvre, fut obligé de boire l'eau trouble d'un lac au Pérou, où croupissaient des arbres ensevelis par un tremblement de terre. Sa fièvre disparut par miracle, et ses camarades atteints de la même fièvre firent de même et guérirent. Dans le même temps, la comtesse de Cinchon, femme du vice roi du Pérou, était atteinte de fièvre et était en train de passer de vie à trépas quand son médecin lui administra le remède miracle. Guérie, elle apporta à la cour d'Espagne quelques sachets d'écorce de quinquina en 1638. Une mission scientifique fut envoyée au Pérou pour étudier " l'arbre à fièvre" que les Indiens connaissaient depuis fort longtemps et appelaient kinakina, c'est-à-dire " l'écorce des écorces". Ce n'est qu'en 1820 que les français Pelletier et Caventou découvrirent la quinine, le principe actif du quinquina.

    Description

    • Petit arbre originaire du Pérou et de l'Equateur , cultivé pour ses vertus médicinales.
    • Feuilles opposées, coriaces, entières, luisantes et persistantes.
    • Fleurs pourpres groupées au sommet des rameaux.
    • Ecorce brun rougeâtre.

Bénéficiez d'une remise de 10 % sur votre première commande en tapant le code de réduction "COMM1"

Des produits cultivés ou transformés par des entreprises FRANCAISES.

Conditionnés par nos soins à la main LE JOUR DE LA COMMANDE.

Des plantes garanties SANS PESTICIDES et SANS RADIATIONS.