La Sauge, l'alliée du tonus et du confort féminin

La Sauge, l'alliée du tonus et du confort féminin

La Sauge


Famille des Labiées


La Sauge Officinale, appelée aussi herbe sucrée ou thé de Provence, est un sous arbrisseau qui s'est très bien adapté à nos jardins.

Son nom, salvia, du latin salvare, signifie " sauver" "guérir".

Les Romains la considéraient comme une herbe sacrée et la cueillaient en grand cérémonial, en tunique blanche, pieds nus et bien lavés.

Au Moyen Age, les médecins disaient d'elle " pourquoi mourrait l'homme dans le jardin de qui pousse la Sauge, si ce n'est qu'il n'existe aucun remède contre la mort".

C'est LA plante des troubles  féminins: elle permet de passer la ménopause, régularise les règles, soulage les douleurs menstruelles, lutte contre les pertes blanches, facilite la conception et tonifie l' utérus après l'accouchement.

Dicton populaire: " qui a de la Sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin"

Anecdote: lors d'une terrible épidémie à Toulouse au 17 ème siècle, des voleurs détroussaient les cadavres sans jamais être contaminés. On leur promit la vie sauve en échange de leur secret: ils se frottaient le corps avec le fameux vinaigre des 4 voleurs, obtenu notamment à partir de la Sauge.


Mode d'emploi: 20 g par litre d'eau, 3 tasses par jour dont 1 au coucher en cas de sueurs nocturnes, en infusion

 

http://www.saniplante.fr/lang/291-sauge-officinale-france-feuille-en-vrac-sachet-de-100gr.html



Source : Les Plantes Remèdes de Grand-Mère, éditions Gisserot

 

Publié dans Articles

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Ajouter un commentaire
Nom:*
Email:*
Message:*
 Captcha
 Ajouter un commentaire